Un accueil comme jamais

Voilà sans aucun doute le meilleur moment de mon voyage au Sri Lanka. Et de loin ! En revenant du Lipton’s Seat à Haputale, sur la route qui descendait, j’ai décidé de m’arrêter pour observer ce bâtiment qui pour moi ressembler fortement à une église, comme vous pouvez le voir sur la photo. L’extérieur était désert. C’est en entrant dans le bâtiment que je fus accueilli par une trentaine d’enfants qui ont commencé à me sauter dessus avec des sourires jusqu’aux oreilles. Whaaooo quel accueil !

Ce n’est qu’après que les professeurs sont venus vers moi, j’ai commencé par m’excuser d’avoir déranger leur cours et je commençais doucement à sortir quand ils m’ont vite retenu en m’invitant à rester avec eux pendant un petit moment. J’ai accepté avec grand plaisir. Nous avons parlé de tout et de rien, de moi, de mon pays, de mon voyage et c’était à mon tour de poser de questions. J’ai voulu savoir ce que les petits étudiaient: l’anglais principalement, les mathématiques et l’étude de la nature, j’ai trouvé cette dernière matière vraiment intéressante car elle avait pour but d’éduquer les enfants sur la richesse et la beauté de leur pays et donc de les familiariser avec la protection de l’environnement, j’ai trouvé ça extraordinaire.

J’ai voulu aider de la meilleure façon ces enfants qui malgré le fait qu’ils n’ont rien, gardent le sourire à tout moment. J’ai donc demandé à la professeur principale ce qu’elle pensait être utile, elle m’a dit que malheureusement, tous les enfants ne pouvaient pas s’offrir des stylos ou des cahiers. J’ai donc décidé d’acheter un cahier et un stylo pour tous les enfants de la classe, une cinquantaine en tout. Je suis donc descendu plus bas dans le village, fais le tour de trois ou quatre mini shop et j’ai récupéré tous les stylos et cahiers que j’ai pu trouvé, un prix dérisoire pour moi mais très élevé pour les familles locales. J’ai aussi pris des bonbons pour les enfants. Lorsque je suis revenu avec tout ça, discrètement dissimulé dans des sacs en papier, la professeur était vraiment heureuse, elle me remercia mille fois, j’étais gêné. Elle me demanda de distribuer ces cahiers et stylos, j’ai bien évidemment refusé, je ne voulais pas être le « blanc qui achète le matériel », non, je lui ai dit de distribuer ça plus tard, lorsque je serais parti et surtout de dire que cela venait de l’école. Je n’avais aucune envie d’être remercié, je voulais simplement que cela leur serve vraiment. Par contre, nous avons ECLATE le paquet de bonbons avec tous les enfants qui étaient aux anges. Je suis reparti ensuite, j’avais les larmes aux yeux quand les professeurs et les enfants me dirent au revoir, ils se sont tous réunis pour me crier bye bye pendant de longues minutes alors que je marchais le coeur rempli d’émotion. Je me souviendrai toujours d’eux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s