songkran 2017 ratchathani

Songkran 2017

Le réveil est difficile comme vous pouvez vous en doutez. Je suis en vrac sur mon lit, je dors sur mes fringues propres, j’ai la bouche pâteuse de ouf et je crois bien que j’ai mal au crâne. Je lance un « Baida ? » à travers la chambre et je ne reçois qu’un « Hummmm … » en guise de réponse qui me laisse penser qu’il ne se porte pas forcément mieux que moi. Première vision du matin : la bouteille de vodka sur la table. Etrange ? En fait Baida avait mis la bouteille dans son froc avant de partir car celle-ci n’était pas vide. Très bien, cela nous fera office de petit déjeuner. Bon, j’suis cassé mais chaud bouillant quand même, aujourd’hui, c’est Songkran, j’ai bien envie de faire découvrir le délire à mon pote. Douche despee et on sort.

Putain, il fait déjà chaud sa mère et je suis clairement en train de me dire que la journée va être difficile. La seule chance pour que je puisse l’endurer, c’est me la coller de nouveau. On passe par un café dans lequel on prend le petit déjeuner et là premier réflexe, retrouver le bar d’hier car la meuf nous avait dit de passer car elle offrait free food durant la journée + il y aurait de la musique et de quoi arroser les passants. Ok, on fait quelques détours, par ci, par là, et puis sur les coups de 14h, après s’être mis la vodka qui restait, on arrive au bar. Là, c’est direct bière bière bière … Il y a un énorme seau d’eau devant le bar avec un tuyau qui le rempli au fur et à mesure que nous le vidons. J’adore Songkran car les gens sont tous dans le même délire pour une journée, tu peux leurs balancer de l’eau toute la journée dans la gueule, il n’y en a pas un qui te dira quelque chose. Tout le monde rigole. En fait le monde pour être parfait devrait ressembler à un grand Songkran non-stop. Est-ce que Songkran (fête de l’eau) pourrait avoir lieu en Europe ? Bien sûr que non. L’embrouille serait à tous les coins de rue, c’est bien dommage.

Pas mal de gens arrive au bar, on sympathise avec une canadienne qui est vraiment b… sympa et d’autres locaux. En fin d’après midi, on décide d’aller sur l’avenue principale car c’est là que tout se passe. Je suis saoul et c’est de la balle, les gens viennent nous aborder, nous arrosent, nous peignent la gueule avec du talc, nous payent des verres, on dansent, on s’amuse, la vie est belle. Les petits pd en profitent pour venir se frotter, les meufs son belles, la musique tape fort, heaven is not so far ! J’ai des supers vidéos qu’il faudrait que je partage pour que ceux qui ne connaissent pas Songkran en profitent. La nuit est tombée, on repasse au bar pour se remettre quelques bières, on discute avec ceux qui sont là. On retrouve un gros connard de norvégien, un vieux tout pourri qui commencent à nous insulter à moitié, moi bourré, j’avais envie de me le faire, je commence aussi à l’insulter, encore une fois, heureusement que Baida était là. On finit nos bières, j’ai froid, on est éclaté, il est temps de rentrer.

Avoir fait Songkran à Ratchathani était vraiment un good move car beaucoup plus petites que BKK, la ville nous a offert quand même une sacrée bonne dose de fun !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s